Devenir éducateur canin <Part 2>

Suite de cette série d’articles ce qu’est la nature de ce job d’éducateur canin.

Si vous avez raté l’épisode précédent, c’est par ici

Je défend l’idée que la technique est essentielle mais que bien d’autres choses sont nécessaire à la réussite. Aujourd’hui la confiance.

D’une part il faut avoir, et c’est mon cas, une confiance absolue dans la technique et d’autre part une bonne dose de confiance en soi.

Une confiance absolue dans la technique

La méthode fonctionne toujours. Je reprends mes propres mots. Je me paraphrase moi-même maintenant !! 🙂

L’Education Positive et bienveillante pour les chiens et les humains permettent de régler tous les problèmes d’éducation ou de comportement sans avoir à se “battre” avec le chien.

Patrick Aufroy – Doggycoach – 2012

Si la méthode ne fonctionne pas c’est qu’elle est mal appliquée.

Voilà pourquoi je demande sans arrêt dans mes cours : “Pourquoi cela ne fonctionne pas ? ”

Quand cela ne fonctionne pas, il y a toujours une raison objective. Un point oublié, passé sous le tapis qui devrait être là et qui ne l’est pas donc cela ne fonctionne pas.

Quand tous les ingrédients prévus sont là, que, j’y reviendrai, les conditions de la réussite sont réunies, alors la réussite apparaît.

En fait la réussite de mon point de vue est mécanique. Les conditions de la réussite sont là, donc la réussite est au rendez-vous. Point barre

Merci de noter également que le loupé fait partie de l’apprentissage. Pour tout apprentissage, il faut 2 choses : de la répétition et des fausses notes ( faudra que je revienne là-dessus un de ces jour aussi)

Il suffit donc de trouver l’élément qui manque pour aller vers la réussite. Simple  ! 

La méthode positive marche toujours. C’est pas faire de la méthode coué. C’est une question de méthode et d’application et de vécu aussi bien sûr. Cela relance sur la questions des valeurs vues dans un autre article. lol

Une bonne dose de confiance en soi.

C’est pas le tout d’être sûr de sa technique encore faut-il avoir la force d’aller la transmettre.

Savoir une chose et avoir le courage de la transmettre sont deux choses bien différentes.

Je suis d’ailleurs épatés du nombre de sportifs, je ne parle pas QUE de l’agility qui grâce à une médaille par ailleurs tout à fait honorable, se mette en tête de transmettre … L’exercice demande d’autres qualités que le, pardon, simple “savoir faire”.

Il faut à un moment avoir la force intérieure d’aller face aux gens et expliquer Pourquoi ? Comment ? Où ? Quand ? A quel rythme ? etc …

Donc faut la technique mais encore une fois .. Pas que la technique !

Pour illustrer mon propos, voici une vidéo du concert des Guns’n Roses au concert de Barcelone ( où j’etais ). Dernier concert de la tournée européenne Chinese Democraty. le jeune DJ Ashba attaque seul devant le public ce riff iconique écrit par Slash ! Bon faut avoir la confiance là !!!!

Pas d’histoire faut de la confiance !

La suite très vite !!

Merci de m’avoir lu,

Patrick Aufroy – Doggycoach

#doggyblob#éducateur#canin#confiance#alwayspositive

Sources : Nope

Vous avez aimez cet article du Doggyblog nouvelle version ? N’hésitez pas ! Partagez ! Partagez !

Les boutons sous l’article sont là pour cela … 🙂

Patrick Aufroy Doggycoach – 15 janvier 2019

A lire aussi :

FERMER
CLOSE