Les méthodes d’éducation du chien

En 2022 face à l'avalanche de méthodes d'éducation du chien, de nouveaux concepts, d'innovations improbables, Comment s'y retrouver ?

Temps de lecture : 12 minutes

  1. Brève histoire du dressage et de l'éducation canine
  2. Quel âge pour éduquer un chien ?
  3. Quelles sont les différences entre dresser, éduquer ou entrainer ?
  4. Pourquoi éduquer son chien ?
  5. Quels ordres apprendre à son chien ?
  6. Quelles sont les différentes méthodes d'éducation du chien ?
  7. Pourquoi la méthodes d'éducation du chien traditionnelle est de moins en moins employée ?
  8. Qu'est-ce que la méthode d'éducation du chien positive ?
  9. Comment pratiquer la méthodes d'éducation du chien positive ?
  10. Les ultras positifs en éducation canine ça existe ?
  11. Comment punir le chien en éducation positive ?
  12. Quelle méthode d'éducation du chien utiliser pour mon chien ?
  13. Comment savoir si mon chien me domine ?
  14. Comment être le dominant avec son chien ?
  15. Pourquoi mon chien me domine ?
  16. Tests pour savoir si mon chien est dominant ?
  17. Comment dresser un chien à la maison ?
  18. Comment apprendre à mon chien à obéir ?
  19. Education canine prix ?
  20. Cours dressage ou éducation canine gratuit ?
  21. Méthodes d'éducation du chien positive et signaux d'apaisement ?

Brève histoire du dressage et de l’éducation canine

Les dresseurs de chiens ont surement toujours existé depuis le début de la domestication.

Il est certain que les premiers hommes appelés à “utiliser” le chien ont du se poser les mêmes questions qu'aujourd'hui :

Commet améliorer son comportement pour une mission précise ?

C'est là que l'idée de dressage a commencé.

Que ce soit pour la chasse, la garde des troupeaux, la traction du traineau ou autres.

Le dressage a pour objectif de préparer le chien à une mission précise.

Dés l'antiquité les égyptiens, les grecs, les perses utilisaient des chiens de guerre dont le fameux Péritas d'Alexandre le grand.

Les romains et les gaulois utilisaient aussi des chiens de combat au 1er siècle de notre ère.

L'armée à partir de la première guerre mondiale a commencé à utiliser les chiens pour des missions de sauvetage, sanitaires, de garde, d'alerte, de transmission et de traction même. plus d'information voir l'excellent article Bêtes de tranchées, héros silencieux 

Du dressage, donc pour les chiens destinés à une mission précise, on est peu à peu passé à l'éducation canine qui vise à favoriser une relation harmonieuse du chien de compagnie et de sa famille.

Ce n'est qu'à partir des années 50 que le chien est vraiment entré dans les foyers que les questions d'éducation ( et de socialisation) se sont posés. Auparavant le chien de ferme ou de chasse ne rentrait pas ( ou peu) dans la maison.

Quel âge pour éduquer un chien ?

Dans un élevage moderne, vous pouvez vous attendre à ce que le chiot est été déjà en partie éduquer.
Par forcément aux ordres de base mais tout du moins à gérer son excitation, à se canaliser, à être sociable voire à respecter quelques interdits.

La tendance actuelle est de se dépêcher d'éduquer son chiot et c'est vrai qu'il peut l'être dès son arrivée chez vous mais il me semble que des choses plus importantes comme la socialisation active ( humains, congénères, lieux, ambiances, etc…), l'apprentissage de la solitude, des auto-contrôles sont des apprentissages bien plus pertinents pour l'avenir que les Assis-couchés.

Le fait qu'il puisse apprendre cela ne veux pas dire que cela doit être votre priorité.

Quelles sont les différences entre dresser, éduquer ou entrainer ?

Le dressage a pour objectif de préparer le chien à une mission précise.

Eduquer à pour but de créer les conditions pour que le chien soit bien intégré dans la vie de sa famille ( et dans la cité si nous parlons d'un milieu urbain)

Entrainer c'est créer les conditions pour que le chien acquiert une pratique, une habitude à faire quelque chose de particulier. ( exemple sports canins)

Pourquoi éduquer son chien ?

Bonne question !

Le premier facteur c'est que le chien est désormais au centre du foyer familial.

Pour la plupart des propriétaires c'est un membre entier de la cellule familiale et à ce titre, on lui met dessus des droits et des devoirs.

Son premier devoir est d'obéir. C'est à dire répondre à une demande faite par les humains.

Son second devoir est de plus en plus de répondra à une norme sociale du chien “gentil” ( et si il est calme en plus c'est mieux).

“gentil” c'est savoir se comporter en société. 

Là apparaissent des interdits sociaux qui sont ceux que nous humains adoptons.

Ne pas détruire, ne pas trop aboyer( crier), ne pas être violent ( humains, chiens, autres animaux, … ) etc ….

Le maître se retrouve donc avec l'impératif d'avoir le contrôle sur son chien.

Le contrôle n'est pas obligatoirement obsessionnel : 

Ce contrôle a une vertu de sécurité : Si le chien ne revient pas au rappel, il risque de se perdre. Si le chien court après une voiture, il risque de passer dessous. Si le chien …. 

Aussi le fait de préserver les biens d'autrui : Si le chien détruit et que vous êtes en location. Si le chien crève les pneus des voitures ( vécu). Si le chien vole dans le panier des gens au marché ( Heu ??? … Vécu aussi)

Enfin le respect des personnes : Il est mal vu de faire peur, agresser, mordre les gens … Quand on est un chien !

 

Quels ordres apprendre à son chien ?

Les ordres dits basiques sont les plus demandés : Assis, couché, rappel, marche en laisse, stop/Tu laisses, 

Viennent ensuite les pas bougé, à ta place, 

Ces fondamentaux sont souvent enseignés sans comprendre la portée utilitaires qu'ils ont.

A mon sens, les 2 seuls ordres indispensable sont le rappel et le stop ( Ici chez Doggycoach j'enseigne le Stop 360° qui permet un contrôle même à distance.).

L'éducation canine en soi ne sert donc à rien sauf à ce que le chien fasse en fonction de nous.

C'est une demande humaine d'intégration dans notre société.

Si on les écoutait les chiens de troupeau voudrait quasiment tous faire que du troupeau, les chiens de chasse, … Les chiens de traineaux que du …. Les terriers que des trous …. Je vois que vous avez compris.

les méthodes d'éducation du chien

Quelles sont les différentes méthodes d’éducation du chien ?

Historiquement les techniques pour apprendre les ordres à un chien étaient simples.

Dès que le chien faisait quelque chose qui ne correspondait pas à la demande du maître, le chien était sanctionné et dans la foulée, adaptait son comportement pour que ce moment désagréable cesse.

A force d'essai-erreur, il finissait par comprendre ce que le maître lui demandait.

Exemple Marche au pied > le chien dépasse > cri ou coup de laisse sec sur le collier ( coup de sonnette) > le chien revient vers l'arrière > le moment désagréable s'arrête.

Intérêt de la méthode : Rapidement le chien ne prend plus d'initiative de peur de se tromper donc du point de vue purement technique il obeit.

Cette méthode est aujourd'hui appelée méthode traditionnelle puisqu'elle existait historiquement avant les autres.

Sous l'influence du courant des behavioristes qui prônent le renforcement positif, la méthode positive s'est développée sur la base d'une récompense judicieusement donnée au bon moment qui incite le chien à répéter son comportement.

La méthode du clicker training est un courant de l'éducation positive qui marque le bon comportement du chien à l'aide du son d'une petite boite ( le clicker). Le chien associe “bon comportement = Click” grâce à la récompense alimentaire qui est donnée dans la foulée.

La méthode naturelle est une méthode qui prône la récompense alimentaire mais reste basée sur la similitude entre le loup et le chien et un principe de dominance qui ne rentre pas dans les critères des éducateurs en positif.

 

exemple d'un clicker utilisé en méthode positive

Pourquoi la méthodes d’éducation du chien traditionnelle est de moins en moins employée ?

Le bien-être animal et l'efficacité du renforcement positif tendent à remplacer pour partie l'usage de la méthode traditionnelle.

D'une part la méthode traditionnelle a longtemps utilisé des outils coercitifs comme le torcatus ( collier à pointe), collier étrangleur, collier électrique, etc … ce qui ne peut que choquer dans ce monde où chacun recherche le bien-être pour lui et les membres de sa famille.

Ensuite il faut souvent pas mal de force pour appliquer la méthode tirer sur la laisse, crier, arrêter le chien de force, le dominer en le mettant à terre, etc ….

Enfin l'époque est plutôt tournée vers le fait d'utiliser la carotte pour évoluer positivement que vers le bâton pour sanctionner.

Pour finir la méthode qui a eu l'exclusivité durant des décennies est maintenant en concurrence avec la méthode positive qui a de nombreux avantages pratiques. 

Qu’est-ce que la méthode d’éducation du chien positive ?

La description que font les détracteurs de la méthode est : Récompenser les bons comportements et ignorer les mauvais comportements.

La description que font les positifs eux-mêmes de leur méthode : Récompenser les bons comportements et ignorer les mauvais dans la phase d'apprentissage. Utiliser le bénéfice retardé pour faire s'éteindre un comportement indésirable.

La nuance est d'importance car la première description laisserait entendre que le chien peut faire tout ce qu'il veux.

Notons qu'alors ce ne serait plus de l'éducation puisque le but de tout cela est que le chien fasse en fonction de nous, de nos attentes, de nos propres devoirs envers ceux qui nous entoure en société.

la seconde définition explique bien que la méthode d'éducation du chien positive ne veux pas dire éducation laxiste.

 

Comment pratiquer la méthodes d’éducation du chien positive ?

L'utilisation de la récompense que ce soit une récompense alimentaire, une balle, une caresse ( récompense sociale) ne peut pas résumer les techniques mais schématiquement les deux techniques d'apprentissage sont :

Le leurre récompense et le clicker.

Le leurre récompense n'est pas le système où le chien suit la friandise sans se rendre compte de son environnement tellement il est fixé sur le friandise. C'est l'association entre une action et une récompense. On crée la situation pour que le chien trouve facilement la solution a un problème posé comment s'assoir par exemple et la récompense qui arrive au bon moment valide ce choix.

Deuxième solution le clicker training fonctionne sur le même principe avec un timing précis du click, le chien comprend instantanément à quel moment il fait bien ( sous-entendu ce qu'on attend de lui)

Dans les deux cas on travaille sur le principe d'essai-erreur et donc on laisse le chien essayer sans réprimander quand il se trompe et on valide le moment où il fait ce qu'on attend de lui.

Il n'y a pas de contrainte physique sur le chien dans cette phase d'apprentissage on ne dit ni “non” , ni “oups”, ni quoi que ce soit. On laisse le chien chercher jusqu'à ce qu'il trouve de lui-même.

Le processus est parfois un poil plus long que si on indiquait le moment où il fait une erreur mais il présente l'avantage d'être mieux ancré dans la tête du chien dans l'avenir.

Donc il va créer ce comportement attendu plus facilement.

Pour finir dans cette présentation succincte de la méthode d'éducation du chien positive : On crée d'abord le comportement attendu et ensuite seulement on introduit le mot, le code qui va devenir ensuite notre ordre verbal.

Bien sûr ensuite on généralise cet ordre a différentes situations, environnement pour avoir un ordre n'importe où , n'importe quand, quelles que soient les circonstances.

Les ultras positifs en éducation canine ça existe ?

C'est une dénomination un peu étrange car personne ne se revendique de ce mouvement des ultra-positifs.

Alors qui sont-ils ?

En dehors des gens qui veulent dénigrer la méthode positive, personne n'utilise cette expression.

On a là un terme markéting qui sert à propager de fausses idées sur l'autre camp, une sorte de désinformation.

On crée une caricature qui veut faire croire que : les chiens font tout ce qu'ils veulent, les propriétaires sont laxistes et font ce que leur chien demande, les éducateurs canins en positif sont des vendeurs de vent, ….

Comme la plupart du temps, ce genre d'argument est suivi des “heureusement chez nous, on ne fait pas comme cela, …” vous pouvez facilement décrypter le discours marketing qui est en place derrière cette méthode d'éducation du chien.

Comment punir le chien en éducation positive ?

Là on touche à une des différences fondamentales entre les deux méthodes.

Dans la période d'apprentissage, on ne “punit” pas le chien. Si on réfléchit et sans faire d'anthropomorphisme ce serait comme mettre un baffe à un gamin dès qu'il fait une faute d'orthographe. Certes cela va l'obliger à réfléchir sur l'instant mais très vite, cela va l'empêcher de s'autoriser à faire des erreurs et il va finir par, inhibé, ne plus prendre aucune initiative.
De plus le lien avec celui qui met la baffe ne va pas être un lien de confiance mais un apprentissage basé sur la peur avec les conséquences parfois irrattrapables.

En dehors de cette période d'apprentissage, les positifs se demandent avant tout : Pourquoi ?

  • Pourquoi le chien a eu ce comportement à ce moment-là dans cette situation-là ?
  • A-t-il bien compris ce qu'on lui demandait ?
  • A-t-il des besoins non-comblés qui explique ce comportement ?
  • A-t-il un problème dans la relation avec telle ou telle personne ?
  • etc …. 

Une fois ceci fait, les positifs vont travailler sur la cause de ce problème et non sur ses conséquences.

Bien sûr dans les cas d'urgence citées plus haut ( danger immédiat sur les biens, les personnes, etc …) sortir le chien d'une situation compliquée est sans hésitation ce qu'il faut faire.

En réalité, une fois bien comprise, la méthode permet de ne pas mettre le chien en situation de faire des bêtises et donc de ne pas avoir à “punir”

 

Quelle méthode d’éducation du chien utiliser pour mon chien ?

Soyons simple si votre vision du monde vous pousse à penser que le monde est ainsi fait que les rapports de force sont le bon moyen pour régler tous les problèmes alors vous devez vous orienter vers la méthode traditionnelle.

Si au contraire vous pensez que les problèmes peuvent être réglés par la discussion, sur un mode collaboratif alors vous êtes prêt pour éduquer votre chien en méthode positive.

Pourquoi je m'éloigne de la question de la méthode d'éducation du chien ?

Parce qu'en réalité là où vous voyez des conflits de techniques, d'outils, etc … Personnellement je vois un conflit de valeurs, une opposition entre deux visions du monde.

Vous devez choisir la méthode d'éducation du chien qui colle à votre mode de pensée ainsi vous serez à l'aise dans vos pratiques, ainsi vous ne remettrez pas en cause les outils, ce que vous ferez sera en adéquation avec ce que vous pensez. Vous serez cohérent.

ET les chiens aiment quand leur maître est cohérent.

 

Comment savoir si mon chien me domine ?

Alors bonne nouvelle pas la peine de chercher. Le chien ne domine personne. et surement pas l'humain !

Le terme dominé peut être utilisé dans la relation entre deux chien mais vous n'êtes pas un chien.

Il est communément admis maintenant que la dominance entre deux espèces différentes n'existe pas.

Pas contre si vous vous posez la question, il y a de fortes chances que, même si le mot “domine” est mal employé, vous ayez un souci avec votre chien.

Le plus souvent on utilise le mot domine pour signifier qu'il veux contrôler des choses, des endroits, des personnes et vous pensez que ce n'est pas son rôle.

Là où les éducateurs en méthode traditionnelle voient de la dominance. Les tenants de la méthode positive voient de la gestion de ressources.

Comment être le dominant avec son chien ?

La réponse ci-dessus vous explique bien que vous devez trouver une solution pour que le shien ne se sente pas en compétition avec vous pour gérer les ressources que ce soit des ressources plaisir, jeux, personnes, lieux , etc ….

Pourquoi mon chien me domine ?

La question étant devenu pourquoi mon chien gère des ressources que je devrai contrôler. La réponse est parce que vous l'avez laissé faire. 

L'expérience lui a montré qu'il pouvait contrôler ce point-là, il en a déduit que cela valait la peine de tenter avec autre chose et ainsi de suite.

Jusqu'au moment où vous vous rendez compte qu'il contrôle trop de choses, vous voulez lui reprendre et lui se dire que “Nope c'est à moi” Et vous entrez avec lui en conflit.

Tests pour savoir si mon chien est dominant ?

Les tests de Campbell ont été établis il y a plus de  ans sur des animaux de laboratoire.

Même les gens qui pratiquent les méthodes traditionnelles vous diront que ce test ne vaut rien.

Il est triste de voir qu'il est encore enseigné dans certaines formations professionnelles qui ont oubliés de mettre leurs connaissances à jour.

 

Comment dresser un chien à la maison ?

La tendance aujourd'hui est de consacrer au moins 3 ou 4 période d'apprentissage sérieux par semaine.

La répétition quotidienne est de plus en plus compliquée à mettre en place et en plus, une récente étude, à montrer que sur le long terme les enseignements sont mieux intégrés si le rythme n'est pas quotidien.

Source : The effect of frequency and duration of training sessions on acquisition and long-term memory in dogs

Quoi qu'il en soit pour que le chien apprenne correctement vos demandes, il faut 2 choses : De la répétition et des fausses notes !

Les fausses notes font partie de l'apprentissage. Selon comment vous gerez ces fausses notes, vous êtes en éducation canine positive ou en éducation canine traditionnelle.

Comment apprendre à mon chien à obéir ?

3 conseils précis :

  1. Concentrez vous sur quelques mots-clés qui vont vous servir tous les jours.
  2. Vérifiez que toute la famille utilise bien les mêmes mots-clés.
  3. Rappelez vous que la patience est votre meilleure alliée.
Le leurre-récompense en éducation canine positive

Education canine prix ?

Si vous avez acheté un chiot LOF il vous a couté quelques centaines d'euros. Même un chien récupéré via la SPA ou une association de sauvetage vous aura couté aussi coûté quelques centaines d'euros, Faire l'économie de prendre conseil auprès qu'un professionnel compétent pour quelques euros est à mon sens contre-productif.

Entre 30 et 80 € de l'heure vous avez une fourchette large de possibilités.

Ne prenez pas forcément celui qui est à coté de chez vous. Il vaut souvent mieux faire quelques kilomètres et avoir quelqu'un de compétent.

D'une part prenez contact avec quelqu'un qui a la même philosophie de vous et de vos envies ( soit éducation positive soit traditionnelle).

Posez la question à vos amis qui ont des chiens et faites vous votre propre opinion au travers des avis Facebook ou Google par exemple, 

Cours dressage ou éducation canine gratuit ?

“Si c'est gratuit, c'est vous le produit” disent les gens du markéting.

Les professionnels par définition, gagnent leur vie en donnant des conseils pertinents pour résoudre un problème que vous rencontrez.

Certains offrent le bilan gratuit mais en réalité l'offre est là pour vous faire prendre un forfait donc d'une façon ou d'une autre cette heure là vous la payerez.

De plus certains ont l'habitude d'augmenter le stress de votre chien. Le mettant en situation de défense, il montrera un caractère que vous ne connaissez pas et ces professionnels pourront vous proposer un gros forfait 10 cours pour régler le problème de votre chien devenu subitement “dominant”.

C'est là encore une tactique commerciale pour vous faire payer plus que nécessaire.

 

Méthodes d’éducation du chien positive et signaux d’apaisement ?

Pourquoi les éducateurs en positif sont les seuls à parler de signaux d'apaisement ?

Simplement parce que ce sont les seuls qui justement veulent travailler sereinement avec un chien à l'aise et réceptif à l'entrainement à l'éducation.

Si je veux qu'il apprenne via la peur, il m'importe peu qu'il soit stressé ou pas. Ce qui compte c'est que quand il fera l'erreur ( et il la fera), il sera sanctionné dans la foulée.

Si vous voulez découvrir les signaux d'apaisement chez le berger australien ( mais cela fonctionne bien sûr avec d'autres races), vous pouvez voir le tuto des signaux du berger australien sur You Tube ici.

Le tuto des signaux du berger australien

Envie de lire d’autres articles sur l’éducation canine positive ?

podcast Le chien en positif

Pour une question de référencement, pour une question de simplicité, pour une question de diffusion plus facile, j’ai décidé de […]

tuto des signaux du chien

Le chien nous parle tout le temps. Savoir reconnaitre les signaux du chien est essentiel pour bien progresser en éducation […]

Envie de lire d’autres articles sur l’éducation canine traditionnelle ?