fbpx
Aller au contenu

Change immédiatement ta communication avec ton chien

Le programme Talk to me est LE nouveau moyen de communiquer avec ton chien. Produit par Patrick Aufroy – Doggycoach en 2015.
Ce programme de communication canine pour propriétaires ou éducateurs canins est désormais accessible gratuitement en 2021.

Tu es à 52 minutes de voir ton chien autrement !

En savoir plus sur Talk to me ?

Reçois un petit pdf avec toutes les infos pour réussir ton premier Talk to me avec ton chien.

Tu pourras aussi recevoir dans les semaines à venir des infos sur les évolutions du programme Talk to me.

Le texte qui suit est une version écrite de ce qui est dit dans la vidéo sur la communication canine. Ce cours est prévu pour être vu et la retranscription écrite ne saurait être aussi fidèle.

Talk to me ? De quoi parle-t-on ?

Bonjour je m’appelle Patrick et je suis éducateur canin depuis dix ans mais en réalité on va pas beaucoup parlé d’éducation ce que je vous propose ici c’est un cours en ligne gratuit pour apprendre autre chose, la communication canine, pour faire autrement.

Mon premier contact avec ce qu’on appelle communément les signaux d’apaisement a été en 2003 lors d’un stage clicker j’ai vu pour la première fois une vidéo de Thurid Rugass et à ce moment là je me suis posé la question “Est-ce que les chiens ont des signaux privilégies en fonction de telle ou telle situation ?” la personne qui était là à répondu “Je ne sais pas” et je pense que finalement le travail que j’ai fait au cours de ces quinze dernières années a été uniquement de répondre à cette question !
Pourquoi ? quelles circonstances ?
Je vous propose un cours en ligne une formation gratuite. C’est quelque chose que je donne à la communauté des éducateurs en positif; un peu comme un héritage; un peu comme presque un testament et que vous vous l’appropriez et que vous en fassiez ce que vous voulez.
Je vous souhaite une super bonne formation et bien sûr à la fin vous pourrez me dire tout ce que vous en pensez.
A très vite


Talk to me ? Inter ou intra ?

Alors première question est ce qu’on a affaire à une discussion qui est intraspécifique ou interspécifique ?

je crois qu’on n’a pas besoin de discuter de ça. Si on se place du point de vue du chien je pense que lui, il ne se pose pas la question de savoir s’il est en train de communiquer vis-à-vis d’un autre chien, vis-à-vis d’un chat, vis à vis d’une chèvre, d’une vache ou d’un humain: il réagit selon son langage et il va communiquer envers nous. Et en la matière c’est à dire presque en l’espèce, il va communiquer envers nous mais il communiquerait et aurait la même réaction quel que soit l’animal en face de lui.
Je prends cela comme exemple : vous êtes français d’origine et vous êtes installé en Russie depuis 20 ans. vous parlez russe complètement. vous mangez russe. Vous pensez russe et d’un seul coup coup quelqu’un vous donne un coup de pied et là vous dites “Aie !” parce que à ce moment là, à ce moment très précis, vous revenez dans votre première logique, notre premier langage et c’est le français qui ressort ! Sûrement pas le russe.
L’idée directrice de ce cours c’est que on va apprendre que les signaux du chien ne sont pas que des réactions à l’environnement. c’est un véritable langage et la question qu’on va se poser c’est : Comment je vais y répondre ?


Talk to me ? Pourquoi est-ce important ?

Alors deuxième question pourquoi est-ce important la communication canine ?
D’abord c’est super important pour les éducateurs canins de ne pas se faire bouffer numéro un.
Point numéro 2 : ça va permettre de calmer le chien de façon extrêmement importante. ça va permettre de montrer au chien que vous êtes prêt à rentrer dans sa communication à lui et de vous rapprocher encore plus de son état d’esprit, de son état émotionnel instantané.
Evidemment vous le respectez si vous êtes là vous êtes en positif ( enfin j’espère) mais il n’empêche que le but de cela c’est de se rapprocher au plus près de la façon dont le chien communique, de sa communication canine. Ainsi vous verrez un chien s’apaiser et répondre plus facilement à vos demandes … si tant est que vous en avez en termes d’éducation, rééducation ou autres.


Talk to me ? Que nous dit la science ?

Autre question extrêmement importante sur la communication canine : que nous dit la science ?
J’ai trouvé trois études extrêmement intéressantes. La première étude c’est analyse de la communication visuelle inter intraspécifique chez le chien domestique. Bien sûr vous avez toutes les références un petit peu plus loin. ils ont constaté que certains comportements sont apparus plus souvent (particulièrement : tourner la tête etc ) il était statistiquement plus probable que les chiens aient envoyé des signaux plus importants lors des rencontres avec des chiens inconnus. c’étaient les signaux habituels (tourner la tête, se lécher, …etc) et sensiblement plus fréquent par l’expéditeur lorsqu’il interagissaient donc avec des chiens inconnus.
Pourquoi est ce que c’est important pour nous ? Cela signifie que si vous abonder dans le sens de ce que j’ai dit précédemment que la communication du chien ne distingue pas la communication inter et la communication intra. Si vous acceptez ce postulat alors c’est extrêmement important pour nous parce que c’est dans la première rencontre que vous allez pouvoir repérer le signal prioritaire (c’est le terme qu’on va utiliser dans la version française) le signal prioritaire de ce chien et dès que vous aurez créer une interaction avec lui; ce signal vous ne le verrez peut-être plus jamais. C’est donc extrêmement important que face à une situation nouvelle, vous repériez ce signal ! … et ce signal vous le voyez vous l’enregistrer voire même vous le notez. il va être important pour la suite. ça veut dire que vous devez observer le chien et plus tard les propriétaires. Parce que ce signal là vous le voyez à ce moment là et peut-être qu’après vous verrez plus.

la deuxième étude qui est extrêmement intéressante c’est : l’importance de la communication gestuelle une étude de la communication homme chien utilisant des informations incongrus. ils ont fait des tests donc qui ont montré que : les chiens suivaient les gestes nettement mieux que les mots lorsque ces deux types d’informations étaient utilisés séparément !
Pourquoi depuis des décennies est ce que nous nous échinons à vouloir que le chien répondent à nos ordres verbaux ? alors que la science nous dit depuis 2016 que finalement la demande non verbale est plus efficace que la demande verbale ? Ca remet en cause un paquet de théorie ! Bien sûr tous les gens qui crient etc…etc .. sur le chien mais aussi et surtout la capacité que nous avons nous même à nous mettre au niveau du chien pour lui apprendre des choses qui sont bénéfiques pour nous. Je vous le rappelle pas forcément pour lui ! Donc c’est extrêmement intéressant car cela avance bien sur le fait que la communication non verbale est une communication prioritaire pour le chien et qu’ ils répondent mieux aux demandes si on n’utilise pas la voix et c’est tout ce qu’on va faire dans ce cours.

La troisième étude que j’ai trouvé c’est la différence entre races de chiens dans la communication visuelle avec les humains. Eux sont des japonais qui ont travaillé là dessus ça date de 2016. ils ont constaté qu’il fallait plus de temps aux races anciennes pour établir un contact visuel avec les humains et qu’ils regardaient les humains pendant des périodes plus courtes que tout autre groupe de race.
Ca nous dit quoi ? ça nous dit que les races entre guillemets les primitives et qui sont plus primaires ont encore fortement cette capacité à utiliser le non verbal. Parce que là l’humain chercher une interaction visuelle mais peut-être que pour apaiser les gens, les chiens refusait justement ce contact visuel … qui est pour la majeure partie des chiens extrêmement oppressant. C’est intéressant parce que nous verrons ensuite que les races anciennes sont particulièrement privilégiée au boby language et au talk to me et c’est tout pour la partie : que dit la science ?

Analyse de la communication visuelle intraspécifique chez le chien domestique ( Canis familiaris ): étude pilote sur le cas des signaux apaisants

Analyse de la communication visuelle intraspécifique chez le chien domestique ( Canis familiaris ): étude pilote sur le cas des signaux apaisants

L’importance de la communication gestuelle: une étude de la communication homme-chien utilisant des informations incongrues

https://link.springer.com/article/10.1007/s10071-016-1010-5

Différences entre races de chiens dans la communication visuelle avec les humains

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0164760

Talk to me ? Comment j’ai appris tout cela ? cette communication canine

Dernière question pour cette partie introduction comment j’ai appris tout ça ? alors comme je vous les dit après un stage de clicker training je me suis retrouvé avec plein de questions et à l’époque mon épouse et moi avions un élevage de bergers australiens, Born in rosebud Aussies, et pendant 15 ans nous avons élevé des bergers australiens et à ce moment là nous avions bien sûr des bébés. Je m’installais devant le parc des bébés; à l’époque j’étais fumeur et je prenais mon café et je regardais et je regardais. Comment la mère apprend à ses chiots à avoir les codes canins ? comment elle crée les circonstances ? Comment elle réagit ? comment elle interagit ? et c’est là que j’observais. j’observais. j’observais. Ensuite quand je suis devenu éducateur canin professionnel, évidemment j’ai mis cela à profit et aujourd’hui c’est une partie complètement naturelle de mon travail.
Une propriétaire qui était venue en stage m’avait vu communiquer avec les chiens et un jour j’ai fait un warm up sur le Talk pour voir comment d’autres chiens en dehors des miens pouvez réagir à ce genre de choses ? et j’avais déjà mis en place le tout en fait depuis sept ou huit ans pour pas dire 10 ans et en fait quand elle m’a vu faire certaines choses elle a dit :” mais tu fais ça exprès je croyais que c’était un tic que tu avais !”. Ceci parce que je le faisais de façon tellement naturelle qu’elle s’est dit “c’est pas possible qu’il l’ait fait exprès” et bien sûr que si je le faisait exprès mais … Mais c’est devenu tellement une partie de mon job que je le fais presque sans réfléchir. Je le fais presque naturellement alors que j’ai appris. Finalement que c’est-il passé ? j’ai observé observé observé ensuite j’ai pratiqué pratiqué pratiqué et maintenant, il est temps de transmettre et ceci est la dernière partie de ces vidéos d’introduction. On va passer sur le terrain et on va s’amuser un petit peu plus !


Talk to me ? Position du corps ?

Bienvenue sur le terrain du centre d’activités doggycoach. Les deux positions très importantes à comprendre immédiatement sont la posture d’autorité et la posture d’accueil. En fonction de la position de votre corps vous n’allez pas indiquer la même chose au chien qui est en face de vous. C’est donc extrêmement important que vous ayez les deux positions à l’esprit et que vous sachiez à tout moment quelle incidence a la position de votre corps par rapport au chien qui est en face de vous. Soit sur l’autorité soit sur d’accueil. Vous pouvez vérifier l’impact de ces deux positions immédiatement si votre chien est dans votre salon. Vous êtes dans le salon, devant l’ordinateur. Vous avez juste à vous levez, vous faites un tout petit bruit avec la bouche et vous vous baissez et vous allez voir le chien qui va arriver vers vous ! Vous n’aurez strictement rien dit et pourtant le chien va se rapprocher de vous.
Ces deux positions sont extrêmement importantes je vais vous montrer maintenant une vidéo, un petit bout de vidéo d’un lors d’un stage ici sur les chiens phobiques et réactifs. La chienne que vous allez voir était une chienne qui était une phobique agressive. Un des cas les plus dangereux avec les chiens qui basculent d’une seconde à l’autre entre eux “je me barre au bout du monde” et “Je croque celui qui est rentré dans mon environnement”. vous allez voir que j’ai tenté, alors que j’étais absolument certain bien sûr de pouvoir la faire redescendre ensuite, j’ai voulu vérifier si si je passais en posture d’autorité est-ce que cela allait redéclencher son comportement donc là vous voyez cette chienne border collie qui repart immédiatement alors que les choses se passaient bien dès lors que je repasse dans une position haute, dans une position d’autorité, trop importante pour elle. Bien sûr après les choses se sont calmées et le non verbal a bien montré que à tout instant, je peux contrôler l’impact que ma présence a ou non sur le comportement et l’état émotionnel instantané du chien.


Talk to me ? Position du corps #2 ?

Le deuxième point important que vous devez prendre en compte c’est que dit votre corps à ce moment là ? première chose pour interagir avec un chien qui est par exemple de taille moyenne ceci oui alors pourquoi je prends des bidons et pas des chiens ? je vous explique. c’est extrêmement simple parce que nous sommes tous pareils ! 🙂 si je vous avais mis un vrai chien là qu’auriez-vous fait ? vous auriez regardé le chien et vous ne m’auriez pas regardé !!! Ce que je veux c’est que vous appreniez bien la gestuelle que vous devez obtenir ! c’est un truc que j’utilise dans mes cours en ligne. c’est extrêmement pratique. ça vous oblige à être focus sur moi, pour une fois, et pas focus sur le chien.
Donc si j’ai affaire à un gros chien peut-être que cette distance-là sera suffisante et là je vais pouvoir interagir avec lui et éventuellement passer en posture d’accueil mais si par contre j’ai un chien plus petit ? je suis à la même distance particulièrement que vous êtes un homme grand comme moi d’un mètre 90 alors cette distance est trop réduite ! alors je dois prendre un petit peu de distance pour permettre au chien d’être à l’aise et d’exprimer ses émotions! et ne pas se sentir agressé par ma présence. Malheureusement il existe des cas où vous ne pouvez pas pour x raisons avoir plus de distance ou que vous pensez que ce n’est pas intéressant pour ce que vous voulez faire d’avoir plus de distance; A ce moment là vous devez penser à vos épaules. Le fait de faire pivoter vos épaules d’un côté ou de l’autre va atténuer la position d’ agression que le chien peut ressentir. Pourquoi ? Parce que quand les chiens communiquent ainsi c’est une forme d’agression. on ne communique pas face à face quand on est un chien. Quand on est un chien on fonctionne en contournement et le fait que vous pilotiez aux épaules sur le côté va lui indiquer à ce chien que vous n’avez pas d’intention belliqueuse. vous êtes bienveillant et vous êtes dans une logique qui va permettre de collaborer plutôt que de d’agresser.
Donc si vous ne pouvez pas reculer pour une raison x ou y, n’hésitez pas à utiliser vos épaules c’est particulièrement utile quand vous êtes en face de chiens stressés, peureux ou vous avez besoin de créer le contact très rapidement. Vos épaules seront un grand allié et vont vous permettre de créer beaucoup plus vite une bonne connexion.


Talk to me ? Position de la tête ?

Troisième pas important dans la communication canine, la tête ! Vous ne devez pas être trop raide au niveau de la tête et particulièrement au niveau de la nuque pourquoi ? Parce que sinon vous allez très vite vous retrouver dans une position comme celle ci ! vous devez donc être relativement souple au niveau du cou et la tête si elle bouge légèrement et c’est toujours un petit peu mieux ! easy ! Vous allez pouvoir ainsi être beaucoup plus fluide et donner l’impression vous êtes très à l’aise au chien, alors que en réalité peut-être que vous êtes en train de se stresser à l’intérieur, mais il n’empêche que cela va vous permettre d’être plus tranquille et serein … en tout cas c’est l’impression vous voulez donner au chien qui est juste en face de vous.


Talk to me ? Position des mains ?

Quatrième point extrêmement important : les mains.
Pourquoi les mains ? parce que ce sont les premiers générateurs de gestes parasites. je commence à travailler le chien avec cette main et puis mon autre main est à côté parce que j’ai eu besoin d’en garder un petit peu pour l’ équilibre et à ce moment là qu’est ce qui va se passer le chien va jeter un petit coup d’oeil sur la main gauche alors que je veux qu’ils se fixe sur ce que demande la main droite. C’est donc extrêmement important que vous sachiez à tout moment qu’elle est en train de dire ? qu’est en train de demander involontairement bien sûr ma main gauche ?
Si vous êtes droitier bien sûr donc ce que je vous propose c’est soit de mettre la main dans le dos; soit de mettre la main le long du corps; soit mettre la main dans la poche ! Au moins vous êtes tout à fait certain de pouvoir travailler sereinement avec cette main-là. Deuxième point extrêmement important on est tous en positif ici; je le suppose en tout cas; et donc ça paraît évident qu’on ne va pas agir sur le chien avec une main … Je prends l’exemple du chien moyen … avec une main qui va venir par dessus comme ça ! évidemment dans ces cas là , le chien recule. il a tout à fait raison de le faire. Mon approche est complètement agressive donc on ne doit venir comme ça ! c’est ce que tout le monde vous dit … sauf que souvent ça suffit pas ! pourquoi ? votre main doit toujours entrer en interaction avec le chien en dessous de la ligne de dos du chien ! Ainsi ça donne ça ! le chien ne se sont pas agressé parce que ma main arrive par dessous, en dessous de sa ligne de dos alors évidemment j’ai pris l’exemple du chien médium ! Mais si le chien est encore plus petit, alors il va falloir venir de loin mais me rapprocher tout doucement ou mieux le laisser venir mais il est parfois nécessaire que je me rapproche en le calmant et qu’est ce qu’il va se passer ? j’ai besoin que ma main soit toujours en contact en approche vers lui en dessous de la ligne de dos du chien.


Talk to me ? Le regard.

Cinquième point extrêmement important de la communication canine : le regard alors je retire la casquette je retire les lunettes.
Peut-être que vous me regardez dans les yeux ? là maintenant et très sincèrement si j’étais un chien, je trouverais ça extrêmement agressif ! La majeure partie des chiens avec lesquels on va travailler, ce sont des chiens qui n’aiment pas qu’on les regarde dans les yeux parce que dans une communication chien chien et, comme je le prétends une communication avec tous les autres espèces, alors ceci est une approche agressive !
Ce que je vous propose pour régler cela c’est de fixer votre regard sur la pointe de l’épaule du chien. Qu’est ce qui va se passer ? Vous allez pouvoir fixer le regard sur ce point et vous allez quand même pouvoir voir ce que je suis en train de faire … si tant est que je fais quelque chose. Vous ne perdez pas votre capacité à analyser la situation et vous éviter de mettre le chien dans une situation inconfortable… et en fonction ce que vous avez besoin de faire avec ce chien ou que vous avez besoin d’obtenir de calme de posé, et de réflexion du chien vous ne le mettrez pas en situation d’ alerte.


Talk to me ? Les signaux

Alors dans cette nouvelle partie nous allons parler des signaux dit d’apaisement alors je dis tout d’abord signaux d’apaisement … J’ai un un problème avec le terme “signaux d’apaisement” en anglais on a “calming signals” et l’accent tonique le mot “calming” est faible, le mot fort c’est “signal”. Ce qu’on traduit en français (ce qui est une traduction juste) on est sur “signaux d’apaisement” et là le mot principal, c’est “apaisement”. En réalité toute la communication canine n’a pas vertue d’apaisement. Elle a parfois une velléité agressive bien sûr mais elle a aussi une volonté de prendre le leadership instantané. elle a une volonté d’apaisement parfois, souvent mais pas toujours. Donc le terme à mon sens dans sa traduction n’est pas extraordinaire en français. Le but de ça dans un premier temps c’est d’observer sans interpréter c’est ce qui m’a permis pendant des années d’avancer et de petit à petit, trouver des repères. Souvent c’est la surprise qui permet de bien voir l’apparition des signaux inconscients.
Je classe les signaux du chien entre les signaux inconscients et les signaux conscients. La différence est celle ci inconscient le chien n’est pas conscient du fait que il a par exemple la queue sous le ventre ou qu’ il est en train de lever la pâte mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas un outil de communication. En effet le chien qui est en face; où l’humain puisque là on va parler d’une communication humains- chien très rapidement; voit ce signal. Le fait que celui ci soit inconscient de la part du chien ne veut pas dire que celui ci n’ait pas perçu par l’autre.
Prenons un exemple tout simple avec ceci ! Vous avez dû reculer parce que vous avez été surprise surpris. Il n’empêche que si nous étions en face à face et qu’il n’y avait pas la caméra entre nous, j’aurais vu ce recul et j’aurais vu l’inconfort que j’ai créée ! Comprenons nous bien le signal inconscient reste quoi qu’il en soit un signal que nous pouvons percevoir et interpréter. Interpréter la plupart du temps comme étant un signe d’inquiétude, de stress, micro stress ou stress important etc … mais il n’empêche que nous avons un signal que nous pouvons interpréter et la surprise, elle permet souvent de voir l’apparition des signaux inconscients.
Les questions je me suis posé toutes ces années c’est : tous les chiens se comprennent comment ? comment font-ils pour se comprendre les uns des autres ? on dit souvent des chiens qu’ils ne leur manquent que la parole …et la question que je me pose c’est : et si c’était à nous qu’il ne manquait que le silence ??
Je suis un grand adepte du non verbal et et vous allez voir à quel point cet outil est hyper efficace. Ont-ils besoin de la parole pour se comprendre ? La réponse est non. Dans ces vidéos on va parler de beaucoup de choses mais un point ne va pas être abordé puisque la discussion porte sur une interaction non verbale. Elles ne vont pas porter sur les aboiements, les cris, les petits râles, ponctuellement sur les grognements mais la plupart du temps elles ne vont pas être s’intéresser à la partie sonore dirons-nous de la communication canine.
Pattes avant levée à l’avant et à l’arrière ! Chaque chien a son signal privilégié. Face à une situation compliquée, chaque chien va générer son propre signal. La plupart du temps inconscient et c’est celui-ci qui va nous servir par la suite.
Les signaux de communication sont successifs et simultanées. là on va découper comme si ils étaient tous clairement séparés les uns des autres. Dans la réalité, ils ne le sont pas et ils peuvent être successifs les uns juste derrière les autres mais aussi simultanée.
Sur celui ci on a et les oreilles dressées et la gueule ouverte.
Parlons maintenant de tous les signaux qui font partie de la communication canine mais qui ne vont pas nous intéresser pour le talk to me. le premier c’est la posture haute. Dans la posture haute la plupart du temps on a un déclenchement sous peu. C’est d’autant plus important quand on a, qui plus est, une queue haute fixe.
La queue sous le corps montre une peur, une peur extrême et c’est elle qui va nous donner la plupart du temps une indication sur non seulement le stress mais aussi l’intensité du stress ressenti par le chien.
Dès lors qu’on a au contraire une queue qui bat gauche droite, on part de l’idée que cette interaction va être amicale. Elle a aussi pour vertu d’apaiser le chien d’en face en lui montrant que la relation voulue par ce chien qui bat la queue haute et droite à vertu à l’apaisement de l’autre chien.
La patte en l’air signe de stress clair. dévoiler les dents avec ou sans grognement est un signe de menace. On peut d’ailleurs se demander comment le chien interprète nos sourires ? Par exemple dans la communication humains humain le sourire est amical. Pour autant il n’est pas dit, et à mon sens pas du tout, que sourire à un chien soit amical ou qu’en tout cas il le perçoive comme tel.
Fixez de face c’est l’étonnement. Vous verrez dans les parties qui vont venir et quand vous travaillerez directement selon mes conseils avec le chien, vous verrez apparaître l’étonnement dans le regard de votre chien.
Et ça vous allez voir cette expression les oreilles en arrière c’est l’inquiétude. on les voit dans la plupart des chiens pour peu que, évidemment ils n’aient pas des oreilles basses tombantes.
Renifler au sol est un signal d’apaisement. “Je t’invite à faire quelque chose qui soit autre chose que d’interagir là tout de suite maintenant ! je suis pas très à l’aise avec cette interaction et sûr je préfèrerais qu’on fasse un peu pause ” c’est l’objet du renifler au sol.
Se mettre sur le dos est un signe d’apaisement fort ça peut être aussi le plaisir attendu d’avoir un grattage sur le ventre. Pour beaucoup de chiens dans l’interaction humains -chien. un chien, ne nous y trompons pas non plus ! 🙂
On va aborder les signaux maintenant qui sont les signaux qui vont nous intéresser de façon prioritaire pour ce qu’on veut faire et instaurer une autre forme de communication avec le chien et mettre en place le Talk to me.
Première chose Détourner la tête. détourner la tête c’est soit tu es trop près, soit tu viens trop vite, soit dans tous les cas c’est “je ne suis pas à l’aise avec cette interaction pour le moment”.
Sortir la langue juste un petit peu comme ça ceci envoie un signal de stress. Ce signal là est la plupart du temps inconscient.
Egalement la langue jusqu’à la truffe est un signal auto apaisant c’est à dire que le chien se dit “non mais ça va bien se passer et on va avoir ceci ! non mais ça va bien se passer !”
c’est la même chose ici vu de dessous. on voit que la langue sort vraiment beaucoup !
le léchage sur le côté. De mon expérience est là à vertu d’apaiser l’autre. c’est pour calmer le chien qui est en face ou comme je le pense l’autre espèce qui est en face.
Cligner des yeux est aussi un signal d’apaisement.
Baisser la tête ceci suffit la plupart du temps à faire comprendre à l’autre encore une fois que je suis dans une situation d’inconfort.
Le bâillement est souvent utilisé pour là encore apaiser la situation et de rechercher une solution qui ne soit pas vindicative. Les bâillements sont assez régulièrement quand ils ne sont pas simultanée; ils sont très proches dans la réponse l’un de l’autre. Là on voit sur cette photo que on a en plus tourner le dos quand je disais que les signaux sont simultanés là la chienne en question baille et s’est mise à l’opposé par rapport à Mötley qui est ici. Après attention ! parfois le bâillement est juste de la fatigue. c’est particulièrement facile à voir chez les jeunes chiens par exemple.
On a aussi Regarder au loin. regarder au loin c’est là encore faire comme si j’étais occupé par autre chose que par l’interaction qui nous occupe dans l’immédiat.
Ensuite on a Fermer les yeux une seconde, deux secondes. Volontairement je coupe l’interaction.
Et on a le Froncement de sourcils qui est plus difficile sans qu’il n’y ait les yeux pour nous humains. Les chiens font ça très bien et envoie un signal d’inquiétude encore une fois.

Donc maintenant on va résumer les dix outils qui sont ceux qui vont nous servir majoritairement pour mettre en place cette communication canine Talk to me. On a donc : tourner la tête, sortir la langue, langue sur le nez, langue sur le côté, baisser la tête, baisser le regard, regarder au loin, fermez les yeux, froncer les sourcils

Ces outils vont nous servir dans la vidéo suivante et vous allez comprendre pourquoi. 🙂

En savoir plus sur Talk to me ?

Reçois un petit pdf avec toutes les infos pour réussir ton premier Talk to me avec ton chien.

Tu pourras aussi recevoir dans les semaines à venir des infos sur les évolutions du programme Talk to me.


Talk to me ? communication canine Le protocole part 1

Dans cette deuxième partie nous allons voir comment nous allons mettre en place le talk to me et comment nous allons créer des situations. Créer la situation qui va permettre aux chiens de comprendre que nous allons commencer à discuter dans un autre langage. Le principe est le suivant : vous allez trouver un endroit calme, un moment calme alors c’est pour les uns après une balade, pour les autres ça va être en fin d’après-midi. peu importe ! il faut que vous soyez vous particulièrement cool et que le chien soit aussi particulièrement cool à ce moment là ! Ce qui va se passer c’est que vous allez commencer par émettre le signal privilégié que nous avons vu dès le début. Le signal qui est le signal le plus récent entre guillemets pour les chiens puisque c’est généralement un signal inconscient qu’il produit sous l’effet de la surprise. ce signal peut être ça comme il peut être ça peu importe ce que ça va être, il n’empêche que vous allez produire ce signal là dans un premier temps.
Vous allez voir l’étonnement dans les yeux du chien une fois que vous aurez vu l’étonnement dans les yeux du chien, il va vous envoyer un signal. Pour peu que ce signal soit signal facial quel que soit ce signal, vous allez lui répondre dans une position miroir.
C’est à dire si le chien met sa tête de ce côté, vous allez tourner la tête de l’autre côté. si le chien fait ça vous allez faire ça. ainsi vous allez toujours en miroir dans la réponse. Ce qu’on veut dans un premier temps, dans cette première phase c’est créé les conditions pour que le chien apprenne à communiquer avec vous comme il communique pour être clair, avec ses congénères.
L’idée est la suivante : une fois vous avez créé la situation, vous retenez la séquence dans laquelle il a produit ces signaux.
Un endroit calme, un moment calme et il est possible que votre chien se sentent agressé par cette forme de communication. C’est arrivé fréquemment. Ainsi vous allez avoir un chien qui va vraiment vouloir se détourner réellement.
Dans ces cas-là ce que vous allez faire c’est que vous allez juste attendre sereinement tranquillement et à un moment il va revenir à interagir avec vous après ce micro-stress que vous aurez créé involontairement, il va vous proposer un signal d’apaisement. Ce signal comme je l’expliquais vous le répéter en miroir.
Dans la phase 1 on n’a pas d’autre but que ça. il faut déjà obtenir bien cette phase 1 pour toi passer à la suite où on va aller bien plus loin.


Talk to me ? communication canine Training part #1

Dans cette vidéo vidéo nous allons maintenant vous entraîner. je vais décider maintenant de t’entraîner pour que tu puisses avoir les bons réflexes ! n’oublies pas la réponse doit venir quasiment instantanément et tu dois pouvoir très rapidement envoyer le même signe en retour et en miroir.
L’idée directrice ici c’est que il faut tu t’habitues à tous ces signaux. Tous ces signaux que le chien voit.
En plus c’est vraiment cool parce que tu n’es pas vraiment face de moi et quoi qu’il se passe, même si tu te loupes, ça n’a pas beaucoup d’importance mais quand même à un moment, il va bien falloir que tu t’habitues à répondre extrêmement rapidement aux signaux qui peuvent arriver. Pour une simple et bonne raison, c’est que les signaux sont à la fois simultanées et consécutifs extrêmement rapidement. ça veut dire que le chien est capable d’en émettre deux à la fois et ceci va nous donner une indication sur l’intensité du léger mal-être ou de l’important mal-être dans lequel il est à ce moment là. On essaie ?

l’idée que tu crées la bonne situation et maintenant tu envoies les signaux. tu n’attends rien d’autre que ça et tu vois quand le chien répond . On parle uniquement là des signaux faciaux.
Néanmoins il y a un moment où tu peux quand même créer une connexion supplémentaire avec le chien c’est le moment où il a la patte en l’air et si tu veux bien essayer dès que tu en auras l’occasion, tu va expirer au même moment que le chien pose la patte au sol. C’est un outil extrêmement puissant et tu vas voir à quel point le chien va s’apaiser en remarquant cela.
C’est cette première phase qui doit nous permettre de faire comprendre au chien que l’on commence à communiquer dans une autre forme de communication qui d’ailleurs est sa forme de communication canine à lui et non plus la nôtre. 🙂


Talk to me ? Training part #2


Talk to me ? Training part #3


Talk to me ? communication canine A quoi ça va servir ?

Question suivante à quoi ça va servir ? et bien c’est extrêmement simple. si vous êtes un propriétaire de chien vous allez pouvoir voir immédiatement grâce à ce programme à quel moment le chien a un tout petit peu de stress. A quel moment le chien est un tout petit peu un en inconfort. Le fait de lui répondre instantanément va lui permettre de savoir que la situation n’a pas de raison d’être anxiogène. ça va vous permettre de travailler véritablement la connexion avec votre chien et ça va vous permettre de créer une autre forme de relation qui n’est pas basé sur les demandes habituelles qui sont des demandes verbales ou des demandes de faire quelque chose. Vous allez travailler sur un autre niveau et vous allez pouvoir avoir le chien beaucoup plus calme, beaucoup plus posé.
Si vous êtes éducateur canin professionnel répondre très rapidement aux demandes du chien va vous permettre de créer une connexion quasiment comme ça ! parce que évidemment en tant que éducateur canin, en positif bien sûr, vous allez pouvoir capter toutes les toutes petites sensibilités, toutes les petites modifications que le chien va nous émettre. Le fait de lui répondre instantanément, vous allez voir à quel point cette communication canine est efficace pour le rassurer, pour l’emmener un petit peu plus loin, pour lui montrer que c’est vraiment formidable ce qui va se passer. Vous allez le rassurer instantanément.
C’est particulièrement utile pour les chiens phobique mais pas seulement. Vous allez pouvoir mettre en place immédiatement et mieux travailler en connexion avec ce chien et accessoirement vous allez même pouvoir montrer aux propriétaires d’autres possibilités de communiquer avec leur chien.


Talk to me ? communication canine Comment s’entrainer ?

Donc comment pratiquer ? Point numéro un vous devez prendre le moment d’un endroit calme avec un chien qui ne soit pas évidemment hyper excité. Ca veut dire que c’est mieux si vous rentrez de balade c’est mieux si vous avez fait déjà des choses avec lui auparavant.
Tous les chiens ne vont pas fonctionné dans la communication canine Talk to me. Pourquoi ? Point numéro un les chiens qui sont trop habitués à “faire des choses” sur demande; les chiens qui ont un très gros niveau d’obéissance; c’est à dire que ils sont habitués à faire en fonction de ce que vous demandez et comme dans cette dans ce programme, on ne demande pas aux chiens de faire quelque chose de précis c’est perturbant pour eux. j’ai le sentiment que c’est aussi extrêmement perturbant pour les chiens qu’ils ont appris au clicker voire même particulièrement ceux à qui on n’apprend quasi exclusivement en shaping et parce que ceux-là sont habitués à produire un comportement et là ce qu’on veut, ce n’est pas qu’ils produisent un comportement au contraire ce qu’on veut c’est que ils montrent leurs émotions. c’est donc complètement différent comme approche. et ceux là vont être plus concentrés sur le mouvement de votre main ou autres et ils vont être dans la proposition parce que c’est ce qu’on leur a appris auparavant.
Les races anciennes, les jeunes chiens sont beaucoup plus aptes à réagir à la communication canine Talk to me.
Pour autant ça ne veut pas dire que l’essai que vous allez faire maintenant ne va pas fonctionner. Il peut très bien fonctionner dans deux jours ou dans trois jours. Des séances de courtes voire extrêmement courtes durée. C’est à dire 10 minutes max parfois vous aurez une super bonne interaction. elle va durer trois minutes et ça suffit et vous arrêtez là !

Ce qui va se passer ensuite dans la tête du chien une fois qu’il aura compris que vous communiquez dans CE mode de communication canine-là. Il va rechercher plus souvent à ce que vous le rassuriez. Il va chercher à ce que cette relation aille plus loin. Ca veut dire que vous allez vous retrouver quasiment instantanément avec un chien qui vous regarde beaucoup plus; un chien qui, quand il a une hésitation, va se tourner vers vous pour savoir “que dois-je faire maintenant ?” “est ce que la situation est safe ?” “C’est bon ? c’est pas bon ?”
Cela va te permettre d’avoir véritablement une autre forme de communication canine et bien sûr de pouvoir le rassurer instantanément !


Talk to me ? Que va-t-il se passer ?

Maintenant à la fin de tout ça qu’est ce qui va se passer ? alors vous allez faire un peu de talk to me avec le chien. Cette communication canine va durer quelques minutes et là d’un seul coup, il va se rapprocher de vous et il va devenir complètement apaisé. il va devenir complètement calme, complètement détendu, j’ai presque envie de dire “liquide” et s’affaisser complètement.
Il est complètement détendu. La plupart des chiens vont venir se coller à vous juste avant cela. c’est un moment merveilleux et j’espère que vous allez pouvoir en bénéficier et échanger ce merveilleux moment avec votre chien.
Si ça ne marche pas tout de suite, c’est peut-être que vous êtes trop près. C’est pas bon moment. c’est pas le bon endroit. ça vaut la peine de réessayer quelquefois et de voir si ça fonctionne.

vous allez avoir de nouveaux outils de communication canine et ces nouveaux outils vont vous permettre de faire autre chose autrement et j’espère vous allez vous régaler avec cette technique.


Merci d’avoir regardé tout cela

En savoir plus sur Talk to me ?

Reçois un petit pdf avec toutes les infos pour réussir ton premier Talk to me avec ton chien.

Tu pourras aussi recevoir dans les semaines à venir des infos sur les évolutions du programme Talk to me.