Aller au contenu

standard berger australien vs berger américain miniature

  • par
Logo du podcast planète Aussie Berger australien

Temps de lecture : 12 minutes

Analyse comparée des standards berger australien vs berger américain miniature

Je m’intéresse de plus en plus au Bam, le mini-aussie, le berger américain miniature.

En tant que juge expo pour les bergers australiens, je me suis demandé si en dehors de la taille bien sûr, les deux standards étaient identiques.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir que c’était loin d’être le cas !

Je vous propose une étude comparée de ces deux standards. la base de travail étant directement tiré des standard FCI téléchargeables sur fci.be

Où sont les différences ?

  • 1 la truffe

Berger australien : Chez les chiens merle on admet de petites taches roses sur la truffe. Cependant, ces taches ne doivent pas couvrir plus du quart de la truffe chez les chiens de plus d’un an, ce qui est un défaut grave.

Berger américain Miniature : La truffe est de préférence entièrement pigmentée. Toute dépigmentation partielle de la truffe constitue un défaut, voire un défaut grave lorsque la dépigmentation atteint 25 à 50% de la truffe.

On a donc là beaucoup moins de tolérance cc le ladre qui est fréquent chez les merles.

  • 2 Le museau

Berger australien :Le museau s’amenuise peu de la base à la truffe

berger américain miniature il va en s’amenuisant progressivement vers son extrémité arrondie

  • 3 Les lèvres

Rien n’est dit dans le standard cc les lèvres mais il est induit par « tête sèche ». Il est vrai que chez certains sujets pas forcément tirant vers l’hyper-type mais des mâles très massifs on peut avoir des lèvres tombantes.

Le standard du berger américain miniature règle lui le problème à la base : Assorties à la couleur de la robe et bien jointives.

Voilà « jointive », c’est clair il doit y avoir contact donc les babines avec trop de laxité ne sont pas recherchées.

  • 4 Les yeux

Sur la description attendue des yeux les 2 textes disent a peu près la même chose. Par contre cc le regard, nous avons là deux visions du chien bien différentes :

Berger australien : Le regard doit être vif, mais amical.

berger américain miniature : Le regard peut être réservé voire méfiant vis-à-vis des étrangers.

Le fameux « réservé avec les étrangers » est là directement intégré au standard cc les bergers américains miniatures ce qui n’est pas le cas pour l’australien.

  • 5 Le cou

Le cou passe de “le dessus légèrement galbé”, chez le Berger australien à “légèrement arqué au niveau de son bord dorsal; ” chez le berger américain miniature.
A mon sens c’est une description bien plus pertinente qui décrit bien mieux le « cou de cygne » cher aux juges AKC

Pour tout ce qui est du corps et des allures beaucoup de terme proches sont utilisés sans pour autant sortir de grandes différences entre les deux descriptions.

Par contre concernant

  • 6 La robe

Le standard du berger américain miniature va directement au but « Dans l’ensemble, la robe doit donner une impression de modération. » alors que celui de l’australien tourne toujours autour du terme « modéré » qui peut être interprété à l’infini.

Les adeptes du bien-être animal, comme moi, apprécieront la précision « Les moustaches sont de préférence laissées naturelles. »

  • 7 Le blanc

Là je m’attendais pas à autant de différence mais en réalité c’est la façon d’aborder les limitations du blanc qui sont très différemment décrites.

L’horizontale du coude + 10 cm ( 4 pouces ) chez l’australien devient vu l’échelle de taille horizontale + un pouce chez le berger américain miniature.

Mon avis de juge expo :

Globalement je trouve que le standard du berger américain miniature a bien su éviter les dérives d’interprétation du standard du Berger australien. Heureusement à une époque des commentaires du standard du berger australien permettait de préciser les points sujets à discussion.

Ceci pourrait vous intéresser ?

Envie de lire d’autre article sur le sujet ?